Episode #11 – Epilogue – Cécile Tharrault

Voici venu le temps de poser ici une épilogue à ce voyage audio et sacré d’un peu plus d’une année que fut A la Mémoire de nos Ventres.

Enregistré le 22.02.2021, sans filet et en toute improvisation, cet épisode final est également un véritable rituel de passage pour ma cliente Cécile Tharrault qui en est l’invitée ce jour là, dans l’intimité de ma maison.

En osant ouvrir la voix ici et partager sur un sujet qui lui est essentiel, Cécile clôture ainsi un accompagnement de 6 mois que nous avons vécu ensemble.

Femme qui désire oser son audace et sa puissance, elle est venue vivre cet accompagnement afin de dépasser les peurs et les freins qui pouvaient encore l’empêcher d’oser sa véritable contribution au Monde :

Transmettre à d’autres femmes et à d’autres hommes la puissance et le pouvoir d’une Sexualité Consciente !

“Faire l’Amour c’est créer de l’Amour dans le Monde.”

Dans son parcours de jeune femme puis de femme célibataire puis en couple, Cécile a été à la recherche d’une sexualité au delà de ce qu’elle nomme la “sexualité conventionnelle”, dans laquelle elle puisse sentir son corps se respecter et être respecté.

A la recherche de “quelque chose de plus vrai”.

C’est ainsi qu’elle a rencontré l’enseignement du Slow Sex de Diana Richardson, qu’elle en est devenue une “élève” et qu’aujourd’hui, avec son conjoint, elle en devient une passeuse.

Les grossesse, la maternité et la parentalité, ont aussi nécessairement amené le couple à visiter de nouveaux espaces de rencontres des corps et des sensations, à travers cette approche toute simple que partage Cécile, basée sur l’envie de vivre un espace sans tension et dans lequel apprendre à dire et à se dire ce qui est en train de se passer :

“Mettre nos corps ensemble et juste êtres présents et conscients, sans objectifs.”

Avec Cécile, nous avons eu envie d’évoquer l’importance, à nos yeux, de ne nouveau paradigme de la sexualité dans notre société, qui permet de faire vivre une alchimie pacifiée du féminin et du masculin, créer de l’équilibre et de l’écoute dans le couple et au sein de la famille, permet de nourrir de nouvelles sphères de vie de façon plus “organique” et plus “vivante”.

Bon voyage à vous !

Référence bibliographique “Slow Sex : faire l’amour en conscience” par Diana Richardson

Partager :
Publié dans podcast et étiqueté , , , , , , , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.