Episode #06 – Alexia Guilbert

Je ne savais pas faire autant en profondeur.”

Ce nouvel épisode a une saveur particulière. Le premier enregistré en chair et en os après deux mois de confinement. Nous nous sommes retrouvées le 14 mai 2020, quelques jours après être rentrés dans l’Après. Un Après qui s’avère être vraisemblablement très exigent pour chacun.

Cet enregistrement a également eu lieu le jour de  mon 39ème anniversaire.

En ce jour doublement particulier, j’ai eu la chance d’être accueillie dans son cocon, dans sa maison par Alexia Guilbert. Une consœur devenue une amie. Alexia elle pose sur vous un regard protecteur, doux et rassurant. Alexia a endossé le costume de Mme Imparfaitement Moi ! Une sorte d’héroïne du quotidien pour chaque femme qui se sent être enfermée ou s’être enfermée dans le carcan de la vie parfaite !

La dernière fois que nous nous étions vues en vrai, Alexia était sur scène pour la première de sa conférence spectacle et elle se mettait vraiment à nu, d’une manière nouvelle, tel le Phoenix qui renaissait de ses cendres. Depuis, les dates prévues pour sa “tournée” ont été annulées et il lui faut à nouveau renaître, d’une manière différente.

Dans cet épisode, nous avons parlé de notre Liberté, cette valeur qui fait notre Essentiel à l’une et à l’autre et que nous vivons chacune en décidant de comment nous pensons et de comment nous contribuons dans le Monde. 

La période de confinement nous a clairement poussées à réajuster nos constributions, à leurs donner encore plus de voix, à les mener à un autre plan.

Maintenant qu’il est temps de laisser renaître de leurs cendres des projets avortés ou écroulés, la question de départ serait “Je suis là pour contribuer à QUOI ?” en étant celles qui enfantent de nos nouvelles façons de faire, qui enfantent de nouveaux paradigmes pour impacter le Monde de demain.

Etre de celles qui remettent le Sacré au coeur de nos créations, de nos contributions. Par nos actes, générer de la richesse qui elle-même soutient ce à quoi nous souhaitons contribuer selon nos valeurs.

“Je ne me suis pas sentie enfermée. Je me suis sentie ouvrir quelque chose d’encore plus grand !”

Je vous invite à partager ce doux moment avec nous !

BO – Ludovico Einaudi “The Earth Prelude”

Retrouvez Alexia :

https://www.alexia-guilbert.fr/

Partager :
Publié dans podcast et étiqueté , , , , , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.