Episode #05 – Julie Gille

“J’ai supplié pour la Vie.” / “J’ai su plier pour la Vie”.

Au fil de cet enregistrement, j’ai découvert tout comme vous aller le faire, le récit initiatique que Julie osait déposer pour la première ainsi au grand jour. 
 
Ce point de bascule durant lequel, la mort en face qui la regarde droit dans les yeux, elle a pu enfin se dire OUI, dire OUI à la Vie.
 
Et j’en ai encore le ventre qui vibre en vous écrivant ces mots…
 
La Terre, notre planète, nous demande aujourd’hui expressément à nous, humaines et humains, de réapprendre à enchanter le Vivant et d’Oser nous rendre visible dans toute notre Lumière. Il n’est plus temps de se cacher. Il n’est plus temps de s’excuser.
 
A travers ce podcast, je souhaite que tous ensemble, nous puissions vibrer haut. 
 
La semaine dernière, mercredi 8 avril 2020, je mettais en ligne un nouvel épisode du podcast dans lequel j’étais seule au micro pour vous témoigner de mon moment d’effondrement. Mise à nu pour moi cette fois-là et dévoilement par mon chant.
 
Le soir même, je recevais un message de Julie me remerciant d’avoir osé, que l’épisode l’avait touché. Me témoignant que mes mots lui avaient permis d’ouvrir un espace en elle dans lequel se déposaient ses propres ressentis. En la lisant, je comprenais que Julie avait beaucoup à partager, que les grands bouleversements du moment, elle les pressentait depuis longtemps mais ne savait pas comment là, maintenant, en témoigner.
Alors il me vint l’envie, comme une évidence, de lui dire « Viens chez moi, Julie ! Viens dans ce podcast pour te raconter ! ». Et nous voici, aujourd’hui, mardi 14 avril 2020.  
 
A distance, éloignement géographique et confinement obligent, je reçois Julie Gille, psychologue, thérapeute, sophro-analyste au cœur des Vosges. Co-organisatrice à trois reprises déjà, et avec plein succès, du Festival du Féminin dans cette même région. J’ai rencontré Julie un dimanche matin de mars 2014, sous une tente rouge à Paris, et nous voici ici, aujourd’hui, au cœur de nos ventres !
 
Pour répondre OUI à mon invitation du jour, Julie m’a envoyé ces vers de Guillaume Apollinaire :
 
Venez jusqu’au bord.
Nous ne pouvons pas. Nous avons peur.
Venez jusqu’au bord.
Nous ne pouvons pas. Nous allons tomber.
Venez jusqu’au bord.
Et ils y sont allés.
Et il les a poussés.
Et ils se sont envolés.
 
Cet épisode vous parle de Grand Dévoilement.
 
De cette responsabilité qui peut nous faire si peur de nous montrer entière, dans toute notre lumière, d’oser dévoiler là où est notre contribution au Monde.
 
Julie nous parle de cette peur viscérale. “Est-ce que j’ai le droit de me montrer ? De sortir de mon rôle de “psy” neutre, acceuillante, bienveillante?”
 
Ensemble nous avons évoqué comment ce confinement, cette pandémie dont nous sommes les contemporains, ne nous donnait pas de “coup d’avance” pour mieux comprendre ce qu’il se passait mais comment les résonances d’autres grands bouleversements vécus nous permettaient de trouver en nous les ressources pour traverser l’inconnu.
 
Un “espace de grand silence”, “comme si c’était en train de se taire pour laisser émerger quelque chose de différent”.
 
Cet épisode nous parle d’une Quête de Vie.
 
“Souviens-toi de qui tu es ! Souviens-toi de quel ventre tu viens ! Souviens-toi de quelle matrice tu viens !”
 
Depuis l’enfance, Julie s’est demandé à quoi cela servait de vivre. De ce trop grand détachement vis-à-vis de la vie, elle a raccroché par la tête. Avec toujours ce besoin …
 
“Me rappeler ce ventre. Me rappeler que j’appartiens à la Terre.”
 
Et puis, il y a cette quête de vision au Québec en 2015. Et puis, il y a ce voyage au Mexique en 2018. Et puis il y a cette rencontre tout au bout de la route …
 
“La nécessité de la mort vient nous rappeler la valeur de la vie en permanence. Dans la sur-protection de la vie, à vouloir absolument la protéger de la mort, il en ressort une Non-vie.”
 
BO – Cet épisode est accompagné du chant de Peïa “Praise to all early waking grievers” pour laisser se déposer le témoignage de Julie Gille.
 
Pour retrouver Julie Gille et son travail :
 
 
 
 

Partager :
Publié dans podcast et étiqueté , , , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.